internet web
Internet - Web - Moteurs
Taxe sur les plate-formes communautaires Web 2.0, l'Asic est contre 
Taxe sur les plate-formes communautaires Web 2.0, l'Asic est contreTaxe sur les plate-formes communautaires Web 2.0, l'Asic est contre
Une taxe sur les plate-formes communautaires Web 2.0 est en discussion au gouvernement, l'Asic est contre cette taxe du Web 2.0

L’ASIC, l’Association des Services Internet Communautaires dont les membres fondateurs sont AOL, Dailymotion, Google, PriceMinister et Yahoo !, s’oppose à l’adoption d’un amendement en faveur de la taxation des plate-formes communautaires.

 

L’Association des services internet communautaires (ASIC), première organisation française à réunir les acteurs du web 2.0 et vise à promouvoir le développement du « nouvel Internet ». Elle réunit AOL, Dailymotion, Google, PriceMinister et Yahoo !, s’est en effet dit opposée à la taxation des contenus créés par les internautes.



L’ASIC s’oppose à l’adoption d’un amendement en faveur de la taxation des plates-formes communautaires. L'Association des Services Internet Communautaires (ASIC) a pris connaissance de l'amendement au projet de loi de finances rectificatives pour 2007 voté le 6 décembre dernier par l'Assemblée Nationale et instituant une taxe sur les recettes publicitaires de tout site Internet diffusant des « oeuvres ou documents cinématographiques ou audiovisuels ».

 

Derrière cette définition, sont visées notamment les vidéos réalisées par les internautes et plus généralement tout contenu en lien avec le monde de la cinématographie ou de  ’audiovisuel (photographie, ...).

 

Ce texte n’a pourtant fait l’objet d’aucune concertation préalable avec les acteurs concernés et en particulier avec les acteurs du web 2.0 et a été adopté en catimini. Or, l’introduction de cette nouvelle taxe n’est pas sans danger pour le développement de l’internet. Ainsi, la vidéo est devenue un moyen d'expression répandu et utilisé par les internautes français. Ceux-ci se voient ainsi offrir un lieu permettant d’héberger gratuitement leurs films personnels ou le récit d’évènements, notamment de l’actualité.

 

Ces contenus peuvent ensuite être intégrés tout aussi facilement dans leurs blogs, leurs sites personnels ou dans leurs petites annonces. En échange de la gratuité de ce service, les plates-formes communautaires se financent par l’affichage de publicités permettant ainsi de développer un modèle économique viable et au service de la communauté des internautes.

 

Si le Parlement confirmait l'adoption de cet amendement, ce serait un coup terrible porté à la dynamique d'innovation que connaît la France dans ce domaine et par ricochet constituerait un coup sans précédent porté à l’ensemble de l'écosystème Internet français.

 

L’application de cette taxe viserait particulièrement les plates-formes communautaires vidéos, des jeunes pousses françaises lancées il y a moins de trois ans, qui se retrouveraient ainsi, avec l’accord du Gouvernement, stoppées dans leur développement technologique. Les plates-formes de blogs et de commerce électronique seraient également soumises à cette nouvelle taxation suite à la volonté de leurs utilisateurs de partager des moments forts.

 

« Nous ne pouvons admettre l’adoption d’une telle taxation qui remettrait en cause la gratuité de la diffusion d’information et de partage des contenus réalisés par les internautes. S’il est naturel de réfléchir à de nouveaux modes de financement de l’industrie culturelle, l’adoption d’une taxation des créations des internautes semble particulièrement inadaptée » ont déclaré les deux co-présidents de l’ASIC, Pierre Kosiuzco-Morizet et Giuseppe de Martino.

 

Pour l’ASIC, la Toile, c'est avant tout des opportunités pour la France : espace de liberté d'expression, de communication et de partage très apprécié par les Français où la richesse culturelle de notre pays pourrait être mieux exposée et valorisée, terrain d'entreprenariat où le talent des ingénieurs français pourrait s'exprimer bien davantage encore, et surtout réservoir de croissance et d'emplois.



Voir aussi :
 - Le Liverpool FC a recruté Ibrahima Konaté
 - Manchester City veut se séparer de Raheem Sterling

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualités du jour
 - Toutes les actualités sur ce thème



Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nos Partenaires | Liens divers sur Internet | Jeux vidéos


  Communiqués de presse Vous souhaitez nous communiquer vos actualités, nouveaux produits, manifestations,..., en matière d’informatique, de matériels high-tech, d'avancées scientifiques, …, envoyez-nous vos communiqués de presse.

Publicité


Nos flux RSS Vous souhaitez intégrer nos flux sur votre site Internet pour apporter des actualités à vos visiteurs, alors n'hésitez plus...

Tous nos flux RSS ici !


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche