telephonie mobile fixe
Téléphonie Mobile - Téléphonie Fixe
Bruxelles se dit favorable à la téléphonie mobile 3G 
Bruxelles se dit favorable à la téléphonie mobile 3GBruxelles se dit favorable à la téléphonie mobile 3G
Bruxelles s’est dit favorable au dépliement de la téléphonie mobile 3G. La Commission européenne a en effet annoncé une série propositions en vue de dégager de nouvelles bandes de

Bruxelles s’est dit favorable au dépliement de la téléphonie mobile 3G. La Commission européenne a en effet annoncé une série propositions en vue de dégager de nouvelles bandes de fréquences destinées aux nouveaux services de téléphonie mobiles, dont la 3G permettant la vidéo en continu et les téléchargements rapides sur appareils mobiles.

 

Bruxelles propose de lever des restrictions en matière de spectre radioélectrique pour encourager les services sans fil innovants. La Commission européenne a ainsi proposé des mesures qui sont destinées à rendre plus simples et plus intéressants financièrement, pour les opérateurs de téléphonie mobile, la prestation et le développement de services de technologies sans fil innovantes.

 



 

Ces propositions de Bruxelles, si elles sont adoptées, ouvriront de nouvelles bandes de fréquence aux services mobiles avancés de transfert de données et de diffusion multimédia (par exemple les services 3G qui permettent la vidéo en continu et les téléchargements rapides sur appareils mobiles) et augmenteront ainsi le nombre et le choix de services sans fil disponibles tout en agrandissant leur couverture géographique, ce dont bénéficieront tous les citoyens européens.

 

Selon l’exécutif européen, ces nouvelles mesures communautaires réduiront également les coûts de déploiement du réseau pour les entreprises européennes du sans fil. « Le spectre radioélectrique est une ressource économique essentielle qui doit être gérée d’une manière appropriée à l’échelon européen afin de libérer le potentiel de notre secteur des télécoms », a déclaré Mme Viviane Reding, membre de la Commission chargée de la société de l’information et des médias.

 

« Par conséquent, nous devons faire disparaître les entraves réglementaires qui existent dans l’UE et faciliter le déploiement des communications mobiles en permettant aux nouvelles technologies d’utiliser les mêmes bandes de fréquence que les technologies existantes. Cette proposition va dans le sens d’une approche plus souple et basée sur le marché pour la gestion du spectre en Europe. Elle augmentera la concurrence en matière d’utilisation des bandes de fréquence et permettra aux citoyens européens d’accéder plus facilement aux services multimédia » a t-elle ajouté.

 

Les basses fréquences, notamment celles qui sont employées par les téléphones GSM à l’heure actuelle, sont celles qui sont les mieux adaptées aux réseaux mobiles. La Commission Barroso propose d’abroger la directive GSM de 1987. À l’époque, cette directive avait participé à la réussite du GSM en Europe en attribuant certaines fréquences radio (les bandes de fréquence 900 et 1800 MHz) aux services GSM. Aujourd’hui, elle est dépassée puisqu’elle empêche des technologies sans fil de prochaine génération, plus avancées, comme la téléphonie mobile 3G, d’accéder aux bandes de fréquence réservées aux services GSM.

 

En réaction aux évolutions technologiques et à l'émergence de nouveaux services de communication paneuropéens, la Commission propose, en plus de cette abrogation, d’adopter une nouvelle décision permettant aux nouvelles technologies de coexister avec le GSM dans les bandes de fréquences 900 et 1800 MHz, sans remettre en cause le fonctionnement des services GSM dans l’UE.

 

Selon l’évaluation de la Commission, les mesures proposées auront un effet économique positif sur le secteur et faciliteront l’adoption et le développement de nouveaux services sans fil.

D’après des estimations fournies par le secteur lui-même, les entreprises du secteur des télécommunications pourraient réaliser des économies cumulées de dépenses d’investissement de 40 % en frais liés aux réseaux sur cinq ans en Europe. Reste que l’abrogation proposée de la directive GSM nécessite l’accord officiel du Parlement européen et du Conseil des ministres de l’UE.



Voir aussi :
 - La technologie de zoom 10x n’a pas de secret pour Oppo
 - Samsung a dévoilé Galaxy note 9

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualités du jour
 - Toutes les actualités sur ce thème



Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nos Partenaires | Liens divers sur Internet | Jeux vidéos


  Communiqués de presse Vous souhaitez nous communiquer vos actualités, nouveaux produits, manifestations,..., en matière d’informatique, de matériels high-tech, d'avancées scientifiques, …, envoyez-nous vos communiqués de presse.

Publicité


Nos flux RSS Vous souhaitez intégrer nos flux sur votre site Internet pour apporter des actualités à vos visiteurs, alors n'hésitez plus...

Tous nos flux RSS ici !


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche